AVERTISSEMENT

En application de la directive des Marchés d'Instruments Financiers (MIF), Natixis Investment Managers International vous invite à confirmer votre profil :

  • Je certifie que je consulte le site internet www.placementsinvestisseurs.banquepopulaire.fr en qualité de client professionnel au sens de l’article 314-4 du règlement général de l’AMF ou en qualité de distributeur. J’ai conscience d’être un professionnel ayant de l'expérience, les connaissances et la compétence nécessaires pour prendre mes propres décisions d'investissement et évaluer les risques encourus ou pour évaluer les besoins, les connaissances et le profil de risque de mes clients.

  • Je confirme avoir pris connaissance des conditions d'utilisation.

 
 
 


   Retour à l'écran précédent
ActuEco 009

les marchés de taux et la Banque du Japon

Retour liste

31/05/2013

Conséquences de l’assouplissement de la Banque du Japon pour les marchés de taux

Retrouvez un état des lieux des conséquences de l'assouplissement monétaire entrepris par la Banque du Japon sur les marchés de taux dans Idées Gestion Taux daté mai 2013 rédigé par le pôle d’expertise Taux de Natixis Asset Management. 
 
/// Points clés :

- La banque du Japon a annoncé des achats d’actifs sans précédents (JGBs) afin de stimuler la demande et de casser la spirale déflationniste.
- L’assouplissement quantitatif devrait avoir un impact significatif sur les marchés japonais et internationaux.
- Jusqu’à présent, les marchés d’actions locaux et le yen ont progressé au contraire des flux sur les dettes étrangères inférieurs aux attentes.
- Nous étudions la période d’assouplissement quantitatif précédent en 2001-2006 afin d’anticiper les éventuels mouvements de réallocations des investisseurs japonais.

"Au cours des deux dernières décennies, la Banque du Japon a souvent manqué d’agressivité dans la conduite de sa politique monétaire, malgré les conséquences durables de l’éclatement des bulles boursières et immobilières au tournant des années 90. L’incapacité de la Banque à générer des anticipations d’inflation et à stimuler la demande interne a mené à une situation prolongée de croissance économique inférieure au potentiel et de déflation. Cependant, y compris lorsque l’économie est dans une situation de trappe à liquidité, la politique monétaire peut avoir un effet si elle est suffisamment agressive pour modifier les anticipations des agents sur la politique future, en s’engageant par exemple à maintenir des conditions accommodantes après la reprise de l’économie."